Le Blog SC#6 – Le printemps de la Section clinique

C’est le printemps de la nouveauté pour la Section clinique, à l’occasion d’événements ouverts au public extérieur : projection de film et invitées de marque à la Conversation clinique du 27, critique, lecture et psychanalyse lors de la matinée spéciale Artaud du 14, et présentations-débats autour de plusieurs livres.
Ce sont aussi de nouveaux articles, où l’on découvre un Depardieu “grisé” par la musique, les bricolages d’Aharon Appelfeld, quand ça cloche chez Buñuel, sans oublier un retour sur le fantasme d’éviration chez Schreber.

Sommaire détaillé 

20 ans ! Psychoses 2015
> 14 mars : « En réalité, tout est truqué », une matinée autour d’Antonin Artaud.
A lire pour mémoire : « Les lettres d’Antonin Artaud à son psychiatre, Gaston Ferdière », par Françoise Haccoun.
> 27 mars : format exceptionnel pour la Conversation clinique.

Concepts & Clinique
> “Le corps ‘miraculé’ et le fantasme d’éviration chez Daniel Paul Schreber”, Par Marie-Claude Pezron.

Culture & Société
> “Une issue à la douleur des fous”. Sur Gérard Depardieu, par Elisabeth Pontier.
> “Aharon Appelfeld : la fiction, un bricolage contre le réel de la folie nazie”, par Renée Adjiman.
> “La folie amoureuse dans la paranoïa. A propos du film Él”, par Patrick Roux.

Livres
Autour de Casuistique des psychoses – Du Nom-du-Père au père pluralisé :
> 19 mars : rencontre-discussion à l’occasion de la venue d’Yves-Claude Stavy à Marseille.
> 24 mars : “Le père en question” – Rencontre-débat à Hyères.
Autour de Comprendre Genet :
> 21 mars : lectures-débat au Théatre du Petit Matin (Marseille).
> 29 mars : rencontre-débat à Toulon.
> 1er avril : lecture-discussion à l’occasion du séminaire « Lire, écrire, traduire… » (Aix-en-Provence).

Et toujours, nos rubriques Vu d’ailleurs, Sciences & Techniques, le programme séance après séance des cours de la Section clinique et de la Propédeutique, et la bibliographie.

 

Roni-Horn-Cabinet of (Cabinet de) 2002 photographies couleur 36 éléments-coll-Lambert-Ladisparitiondeslucioles

Ci-contre : Roni Horn, détail de Cabinet of (36 éléments, 2002), au mur de la prison St Anne pour l’exposition La disparition des lucioles (collection Lambert, Avignon, 2014). Roni Horn exposera à partir du 12 juin à la Fondation van Gogh d’Arles.



Catégories :Non classé, Psychoses 2015