ACF MAP. 5 mars – Marseille – Bernard Porcheret : « Une épure du vivant »

Bernard Porcheret, psychanalyste à Nantes, membre de l’ECF et de l’AMP, est le 2e invité des grandes conférences de l’ACF MAP sur le thème « La psychanalyse vivante ». Rendez-vous samedi 5 mars à Marseille pour l’écouter, en écho au prochain congrès de l’AMP, sur la question : « Une épure du vivant. »

La psychanalyse vise le plus singulier d’un sujet.
Le symptôme dont il vient se plaindre en analyse a une racine corporelle, faite d’un événement contingent, lequel est recouvert par l’épaisseur subjective de toute une vie déjà plus ou moins longue, faite de hasards et de répétitions. C’est cette étoffe que l’analyse va exfolier peu à peu, sans standards, mais pas sans principes, pas sans doctrine, parfois jusqu’à produire une épure du vivant.
Dans l’analyse, l’interprétation elle aussi est contingente, imprévisible. Pour résonner dans le corps parlant, pour opérer sur sa jouissance, elle doit passer dans les tripes.
Nous témoignerons théoriquement et cliniquement de ce que le contingent milite contre l’idéalisation. Chaque analyse est unique.
Bernard Porcheret

A lire notamment, de Bernard Porcheret : « La racine corporelle du symptôme », Quarto, n°104, Conversation sur l’Un tout seul, mai 2013.

Infos pratiques

Samedi 5 mars, 14h30
Les Arcenaulx
25 cours d’Estienne d’Orves
Marseille 1er
PAF : 15€ (normal) et 8€ (étudiants)
Renseignements et inscriptions : acf.map@gmail.com

Œuvre sur l’affiche : L’Or de l’azur, Joan Miró (1967).

En savoir plus sur le cycle des grandes conférences 2016 de l’ACF MAP.

En savoir plus sur le Xe congrès de l’AMP – Le corps parlant. Sur l’inconscient au XXIe s.

2e CONF�RENCE 2016 Porcheret ACF-MAP 5 mars 2015

 



Catégories :Agenda, Conférences