ACF MAP – « La psychanalyse vivante » au programme des Conférences 2016

« La psychanalyse vivante – Qu’est-ce que psychanalyser au XXIe siècle ? » Sept conférenciers psychanalystes membres de l’ECF et de l’AMP, lors de 7 rendez-vous à Marseille, Aix et Toulon, exploreront cette question tout au long de la session 2016 des grandes conférences de l’ACF MAP. Premier rendez-vous le 30 janvier à Marseille, avec Patrick Monribot. 

L’époque change : personne ne croit plus au père et les idéaux se sont effondrés avec lui. Les idoles contemporaines que sont la science et le capital laissent les sujets déboussolés. Solitude, ennui, angoisse ou affolement de la pulsion dérégulée sont des noms du malaise dans notre civilisation.
Alors, que peut-on attendre d’une psychanalyse au XXIe siècle ?
Jacques Lacan a poussé plus loin la doxa freudienne en revisitant les questions du corps, de l’inconscient, du transfert, etc., pour nous permettre d’inventer une psychanalyse en prise avec son époque.
À l’invitation de l’ACF-MAP, des psychanalystes s’orientant de Freud et de Lacan viendront nous dire comment l’analyste se fait « partenaire qui a chance de répondre[1] » dans la cure des analysants d’aujourd’hui.

[1] Lacan, Jacques, « Introduction à l’édition allemande des Écrits », Autres écrits, Seuil, Paris, 2001, p. 558.

Infos pratiques

Tarif à l’unité : 15 € (normal) et 8 € (réduit)
Abonnement aux cycle des 7 conférences : 70 € (normal) et 40 € (réduit).
Contact : acf.map@gmail.com


  • Samedi 30 janvier
    à Marseille : Patrick Monribot, psychanalyste à Bordeaux : « Le corps dans tous ses états ». Une conférence préparatoire au prochain congrès de l’AMP (25-28 avril 2016, Rio de Janeiro) sur « Le corps parlant – Sur l’inconscient au XXIe siècle ».

« L’être parlant a-t-il un corps différent de l’organisme donné par Dame Nature et si oui, lequel ? Comment est-il mis en jeu dans une cure analytique, tant chez l’analysant que chez l’analyste ? Quelle présence du corps en toute fin de cure analytique, notamment dans la passe* ? Ces trois questions serviront de boussole à mon propos. Pour chacune d’entre elles, une vignette clinique en guise de réponse nous rappellera que la psychanalyse n’est pas une théorie en quête de vérification clinique. C’est d’abord une pratique vivante visant une jouissance propre à chacun, au carrefour d’un corps et d’un dire. Les effets thérapeutiques n’en sont pas absents. »
Patrick Monribot
* La passe est le dispositif inventé par Jacques Lacan en 1967, qui permet de recueillir le témoignage de celui qui a mené son analyse jusqu’à son terme.

  • Samedi 5 mars à Marseille : Bernard Porcheret, psychanalyste à Nantes.
  • Vendredi 18 mars* à Marseille : Marie-Hélène Roch, psychanalyste à Paris.
  • Samedi 24 septembre à Toulon : Hélène Bonnaud, psychanalyste à Paris.
  • Samedi 15 octobre à Aix-en-Provence : Pierre-Gilles Guéguen, psychanalyste à Rennes.
  • nouvelle date : Samedi 21 novembre à Marseille : Serge Cottet, psychanalyste à Paris.
  • Samedi 17 décembre à Toulon : Philippe De Georges, psychanalyste à Nice.

*Les conférences se tiennent l’après-midi, sauf celle du 18 mars, qui aura lieu en soirée.

ABONNEMENT CONFÉRENCES ACF-MAP

 

 



Catégories :Agenda, Conférences