Lacan Quotidien n°450. Pour Charlie – Insoumission

« Dans « Vie de Lacan », Jacques-Alain Miller évoquait « l’insurrection vigilante, perpétuelle » de Lacan. Elle leur va bien, cette formule, aux trublions de l’hebdo martyr, ces chroniqueurs et ces dessinateurs qui ont connu maintes censures, fermetures, interdictions, menaces, sans se mettre à l’abri, sans quitter le chemin qu’ils avaient choisi.
Ces voix non-conformistes, impertinentes, moqueuses, étaient aussi respectueuses de la parole libre, riant des cocasseries du monde et de l’ineptie des pouvoirs.
En hommage à ces morts tombés au champ d’honneur de la liberté d’expression sans laquelle il n’y a pas de psychanalyse, LQ publie une touche d’humanité, à savoir cet échange qui eut lieu voici deux ans*, lors de la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde, entre Charb, directeur de Charlie, qui a trouvé la mort ce matin, et notre collègue Philippe Bouret. » – Catherine Lazarus-Matet

Charb : Spontanément, le mot traumatisme, moi ça m’évoque l’accident de voiture. Ça m’évoque plus un traumatisme physique qu’un traumatisme psychique. Je vois un accident de voiture et des personnages mutilés. Et ma hantise effectivement – je n’ai pas le permis – c’est que je suis totalement terrorisé, j’exagère un peu, mais disons que j’ai vraiment la trouille en bagnole et c’est un des moyens de transport que je déteste le plus. Evidemment je dessine des voitures et je suis contre l’industrie automobile, je l’évoque assez souvent dans mes dessins. Paradoxalement, je n’éprouve pas de traumatisme psychologique dans le fait d’être menacé de mort ou condamné à mort par Al-Qaïda. Ce n’est pas ainsi que je qualiferais ce que je ressens à ces moments-là.

Lire la suite sur LQ.

*Texte paru sur le Blog des 43e Journées de l’ECF, consacrées au trauma.

Il y a quelques années, quand la psychanalyse et notre département étaient attaqués par le député Accoyer et autres « évaluateurs », j’avais demandé leur soutien à un certain nombre de dessinateurs de presse. 
Trois des dessinateurs assassinés de Charlie avaient tout de suite répondu présent : Charb, Tignous et Honoré.
Voici les dessins qu’ils m’avaient envoyés.
In memoriam.
Gérard Miller

Capture d’écran 2015-01-08 à 12.07.28



Catégories :Parutions