Champ freudien. 6 juin – Martigues – De l’impuissance à l’impossible #5

« De l’impuissance à l’impossible, la clinique au XXIe siècle » : 5e séance du séminaire d’Etudes féminines de Martigues 2014-2015, avec les exposés de Marc Krawczyck et Marie-Ange Lucchesi.

Marc Krawczyck : « L’angoisse, une entrave, un obstacle ? »

J.-A. Miller  nous enseigne que Lacan disait que l’angoisse est une affaire foireuse et qu’il s’agit de se servir de l’objet que l’angoisse produit « comme d’un instrument propre à nous faire franchir ce qui entrave ce que nous avons à faire »(1). Nous aborderons le cas d’un adolescent qui a des crises d’angoisse ; crises qui le font souffrir et l’entravent ; crises qu’il voudrait voir disparaître… Que nous apprend ce cas ?
(1) Intervention aux journées de l’Ecole de la Cause freudienne, 2004.

Marie-Ange Lucchesi : « Que va-t-il se passer ? »

La clinique fait surgir l’insupportable. Eduquer, gouverner psychanalyser, relèvent de l’impossible dit Freud dans L’analyse avec fin et l’analyse sans fin (1) ; Lacan le reprend dans Radiophonie (2) en cernant le réel en jeu, versus jouissance « Ce n’est qu’à pousser l’impossible en ses retranchements que l’impuissance prend le pouvoir de faire tourner le patient à l’agent. »
(1) Freud S., Résultats, idées, problèmes II, PUF.
(2) Lacan J., Autres écrits, Seuil.

Infos pratiques

Samedi 6 juin, 9h30-12h.
Hôtel de ville, salle B 347
13500 Martigues.
Informations : 06 70 31 88 55 et lucma003@gmail.com

Le séminaire d’Etudes féminines de Martigues est placé sous la responsabilité de Marie-Ange Lucchesi. Conseil : Hervé Castanet (plus-un). Monique Grangaud-Guérin (†), Sylvie Goumet, Marc Krawczyk, Marie-Ange Lucchesi.



Catégories :Les séminaires en MAP