Concepts & Clinique : des balises pour la praxis

René Magritte, l'une des versions de <i>L'empire des lumières</i>.

René Magritte, l’une des versions de L’empire des lumières.

Il n’y a pas de clinique « naturelle », de clinique sans concept. Une fois cette illusion perdue, nous sommes devant le trésor lacanien et les outils forgés par Lacan tout au long de son œuvre pour nous orienter.

Le concept éclaire donc la clinique et son réel, c’est-à-dire l’impossible à laquelle elle nous confronte. Car chaque cas, du fait de sa singularité, nous commande de faire table rase de tous les autres. Disons le : chaque cas doit être élevé au rang d’un inclassable ; c’est proprement la démarche lacanienne.

En effet, si les concepts sont comme la lumière que l’on tient devant soi pour éclairer sa route, c’est la clinique elle-même qui interroge la théorie et la pousse plus loin. Jacques Lacan nous a ouvert la voie, ciselant tel concept, faisant évoluer tel autre et cela, pour être toujours au plus près de la praxis analytique.

Cette rubrique donnera à découvrir des textes touchant à ces deux dimensions, voire qui les nouent ou les tressent.

Elisabeth Pontier


Catégories :Concepts & Clinique, Le Blog SC