Propédeutique Manosque. 26 novembre –  L’institution et les corps agités : Qu’en fait-elle ? #2

Au programme de la session 2021- 2022 de la Propédeutique à Manosque de l’Antenne clinique : » L’institution et les corps agités : Qu’en fait-elle ? » Pour cette deuxième séance, vous trouverez tous les détails ci-dessous.

Il n’est question que des corps, partout. Des corps agités, transformés, abusés. Les corps débordent partout. Ils prennent toute la place.

Que l’on essaie de les soigner, de les éduquer, de vouloir leur faire du bien donc, ils sont réduits, avec les progrès de la science, à une matière observable. Le corps est devenu un corps-image quand il n’est pas réduit à l’organisme. On le scrute, on l’évalue, on le protocolise.

La psychanalyse n’est pas exempte de cet intérêt. C’est par là même qu’elle a vu le jour : en commençant « à s’intéresser à ces corps là qui cessent d’obéir au savoir qui est en lui, qui cessent d’obéir au savoir que l’on peut dire naturel [1] ».

Ils sont alors des corps vivants, des corps débordés par la vie. La psychanalyse en fait des corps parlants. Et du coup la question se pose ainsi : qu’est-ce qu’un corps ? Et qu’est-ce qu’un corps qui parle ? La clinique nous apprend que l’homme s’embrouille avec son corps, qu’il en est malade, que ce corps n’est même pas une évidence première. Le corps est une énigme, c’est pourquoi d’ailleurs il prend tant de place dans les différents champs de discours.

Nous ne pouvons-nous contenter d’en faire le constat….Lire la suite

[1] Miller J.-A., « Biologie lacanienne et évènement de corps », La Cause freudienne n°44, diffusion Navarin Seuil, Paris, p. 40

#2. vendredi 26 novembre 2021:

14h à 14h45 – Atelier de lecture des concepts : Chapitre 2 :  Extrait n°1 de L’Autre pratique clinique – Psychanalyse en institution, Alfredo Zennoni, Point Hors ligne, éditions ERES, 2014.

14 h 45 à 16 h 15 – Atelier de lecture des textes de la pratique : Garcia Viscasillas,  « Ce détail qui persiste », Courtil en ligne n°21, janvier 2017 – Françoise Monnier : « … ignorant et confiant dans le motif de ses ailes », Terre du CIEN n°21, mai 2017

16 h 30 à 18 h –  Enseignement : Nicole Magallon – le stade du miroir

Lieu : Maison de l’Aurore

Foyer de vie, Rue de l’Aurore, 04100 Manosque

L’argument et toutes les infos sur:  www.section-clinique.org

Télécharger la plaquette en PDF



Catégories :Antenne clinique Gap

%d blogueurs aiment cette page :