SC. 19 mai – Aix-en-Provence – L’hystérie, l’invention du « troumatisme » #6

Cette sixième Conférence d’introduction à la psychanalyse explore la question des identifications. 

Dans son identification au désir de l’Autre, l’hystérique adopte notamment une position masculine, pour atteindre à sa propre féminité. Elle s’oriente du désir d’un homme pour une femme.

Lacan le formule ainsi : « L’hystérique fait l’homme qui supposerait la femme savoir[1]. » Savoir quoi ? Ce qu’il faut pour la jouissance de l’homme. L’expression est à entendre dans son équivoque : elle endosse le désir de l’homme mais le convoque aussi à sa place d’homme.

Clinique : un cas d’homosexualité féminine, l’homme de paille.

[1] Lacan, Jacques, Le Séminaire, livre XVI, D’un Autre à l’autre, Seuil, 2006, p. 387.

A lire pour cette séance

– Lacan, Jacques, Le Séminaire, livre XVI, D’un Autre à l’autre, Seuil, 2006, chapitre XXIV, p. 375.

Image à la Une : Anna O., la patiente de Freud.

Prochain rendez-vous : le 16 juin.

Infos pratiques

Mardi 19 mai, 19h-21h
CH Montperrin,
Chemin du Petit Barthélémy, Aix-en-Provence
Réservé aux inscrits
Informations :  section.clinique.am@wanadoo.fr

Lire la présentation du cycle des conférences.



Catégories :Agenda, Hystérie 2015, Section clinique