IRONIK ! Le Bulletin Uforca nouveau est en ligne

Le Bulletin Uforca pour l’université populaire Jacques-Lacan fait peau neuve. « A l’heure de l’Autre qui est, d’autant plus qu’il n’existe pas », cette nouvelle formule désormais en ligne « reprend à son compte l’invitation de Jacques-Alain Miller » en adoptant la posture et le titre IRONIK ! , indique Marie Laurent, directrice de la publication.

IRONIK« L’ironie est offensive mais non polémique. Offensive parce que comme telle, elle débusque la jouissance à la racine de tous les discours. Offensive parce qu’elle dérange qui veut la méconnaître en dénonçant sa prétendue résorption par la solution de l’universel. Offensive ici, parce qu’en faisant valoir la singularité du cas, elle décolle le ciment à prise rapide de la clinique psychiatrique. Offensive encore, parce qu’elle fraternise avec les pluriels et la discontinuité – signes du réel – sans la protection d’aucune norme.
En cela l’ironie verse dans la solitude. La nôtre vise à être bien entourés.
Le siècle est connecté et son économie, linguistique, est son or noir. Notre présence sur le web est la réponse à notre choix forcé. Nous y serons à notre manière et vous, lecteurs, à la vôtre. Les applications du web devront faire avec notre désir !  » poursuit Marie Laurent dans son ouverture, « Le rire d’Eole ».

Au sommaire de cette première livraison :
> un dossier Travaux d’Uforca présente des textes issus des travaux des Sections cliniques.
Pour ce n°1 : « Si le symptôme est une jambe de bois, comment s’en servir », par Patricia Bosquin-Caroz (SC Nice), « Comment naît l’angoisse », par Dominique Szulzynger (SC Toulouse), « Parcours des mathèmes et maniement de la cure », par Sylvette Perazzi (SC Aix-Marseille), « La lettre au père », par Chantal Bonneau (SC Nice) et « Les allers-retours d’Anatole », par la SC de Bordeaux.
> les 2 premières de 5 rubriques animées par des « lanceurs d’alertes » : Des marchés, des désirs, avec l’article « Words are Money », de Gilles Chatenay, et Sans pré-juger, avec celui de Jacqueline Dhéret : « Avant toute décision… »
> Lacan sens dessus dessous : l’interview, par Clotilde Leguil, d’un d’un analyste à propos d’une phrase de Lacan qui a résonné pour lui au delà du raisonnement. Dans ce n°1, c’est Philippe Hellebois qui est soumis à la question !

A découvrir en cliquant ici



Catégories :Uforca