SC. 16 novembre – Marseille – Un symptôme contemporain : le décrochage scolaire

La Section clinique d’Aix-Marseille et le lycée Antonin Artaud (Marseille) organisent une soirée autour de la question du décrochage scolaire. Jean-Marc Giner, proviseur du lycée et hôte de la soirée, introduira la problématique, que dépliera la conférence d’Hervé Castanet, professeur des universités, psychanalyste membre de l’ECF et de l’AMP,  suivie de deux cas cliniques exposés par Renée Adjiman et Ana-Marija Kroker, psychologues cliniciennes, membres de l’ACF MAP. 

Le discours contemporain sur l’école présente « le décrochage scolaire » comme s’inscrivant dans une causalité la plupart du temps sociale et observable : surmenage lié aux nombreuses activités scolaires, impératif de réussite scolaire idéalisé par les parents et les enseignants, milieu social défavorisé et précarisé.
Cette perspective normative se décline en logique quantitative des capacités cognitives en termes d’intelligence, de mémoire, de concentration, ce qui suppose une homogénéité des prédispositions à apprendre universelles. Dans une telle logique, le symptôme du jeune sujet est éradiqué et ne peut trouver sa propre issue à la question ardue du rapport au savoir pour chacun. Il se trouve alors coincé entre l’idéal auquel il est assujetti et le ratage parfois inéluctable. Nous opposerons dressage et désir pour traiter cette question cruciale. Comment susciter le désir d’apprendre ? Comment favoriser une approche du singulier ? L’écoute de ce que le sujet peut dire nous enseigne sur ses difficultés et permet de mettre en lumière les inventions et solutions de celui-ci pour faire avec le réel de la vie qui s’ouvre à lui.
La conférence et les cas cliniques qui seront présentés témoignent d’une clinique « travaillant à rebours d’une orthopédie des déficits sociaux, ils accueillent et reconnaissent la diversité des mode de jouir, et laissent ainsi sa chance à la réalité du symptôme, d’une façon qui soit compatible avec la vie » (Christiane Alberti, Situations subjectives de déprise sociale, Navarin, Paris, 2009).

Une soirée préparée par Renée Adjiman avec le concours d’Irène Courion-Roudil, enseignante et responsable du cycle des conférences scientifiques du lycée Antonin Artaud.

Infos pratiques

Jeudi 16 novembre 2017, de 18h à 20h
Lycée Antonin Artaud

25 chemin Notre-Dame-de-la-Consolation
13013 Marseille
Inscription : decrochagescolaire16novembre@gmail.com

 

 

 

 



Catégories :ACF MAP, Agenda