CEREDA. 14 octobre – Gap – Un bon petit diable

Les responsables permutent pour cette rentrée d’Un bon petit diable : Elsa Lamberty et Claudine Boiteux sont dorénavant respectivement responsable et responsable adjointe. Notre premier temps de travail (1er trimestre) s’inscrira dans la continuité de la préparation de la journée de l’Institut de l’enfant à Paris. Nous travaillerons particulièrement une des cinq initiatives proposée par J.-A. Miller dans Interpréter l’enfant : « Extraire le sujet ».
Nous reprendrons différents textes en lien avec ce texte central, dont, pour notre première séance, celui de Laurent Dupont (Diagonal, avril 2014) et du cas d’ « Alain et la transmission de la dyslexie », dans lequel cet enfant est pris dans les signifiants de la mère et de son symptôme de dyslexie, en pages 85-90 du livre d’Hélène Bonnaud, L‘inconscient de l’enfant.
Nous interrogerons le cheminement de cette cure, dans laquelle cet enfant, du fait des interventions et interprétations de l’analyste, peut dès lors livrer ses fantasmes et les représentations qu’il a de son propre corps, se dégageant ainsi progressivement de la subjectivité de la mère.
Nos échanges et travaux autour des textes seront accompagnés d’une lecture constante du graphe de Lacan dans le Séminaire VI Le désir et son interprétation , centrale, comme nous l’indique J.-A. Miller : extraire le sujet, c’est cette étape du graphe, entre pulsion et fantasme, ce lieu du S barré d’où le sujet jaillit comme être parlant qui se compte.
Enfin, nous travaillerons autour d’un cas clinique présenté par Françoise Mary, psychologue et membre de l’ACF MAP, le resserrant autour de notre question de l’extraction du sujet.

Première séance : Mardi 14 octobre 2014 à 19H15 (accueil à 19h) au Centre d’accueil et de psychothérapie pour enfants et adolescents Le Corto Maltese, 49 avenue Emile Didier, à Gap.

Contacts Un bon petit diable

Elsa Lamberty
Claudine Boiteux
ceredabonpetitdiable@free.fr



Catégories :Groupes CEREDA