SC 2022. Marseille. 18 octobre – « L’os de la clinique » – Présentation des enseignements

Rendez-vous en visioconférence pour une soirée de présentation des enseignements de la session 2022 de la  Nouvelle Section clinique d’Aix-Marseille par les enseignants. Au programme, les trois modules de la session: présentation clinique en milieu hospitalier, cours théorique et groupe d’élucidation des pratiques cliniques. Entrée libre sur inscriptions.

Module 1: Présentation clinique. Qu’est-ce qu’une rencontre avec un patient hospitalisé?

Le fil rouge proposé : Lacan construit la clinique psychanalytique à partir de la psychose. Jusqu’à la fin de sa vie, il a assuré ses présentations de malades dans des services hospitaliers de psychiatrie.

L’enseignement qui se déduit de la présentation procède du témoignage du patient. Le psychanalyste est convié de saisir la logique de la psychose du sujet. Déclenchement et certitude, impliquant un réel, représentent une nouvelle façon d’établir un diagnostic différentiel entre les maladies de la mentalité et celle de l’Autre.

N. Guey

Module 2: Cours théorique

Lors de la présentation du 18 octobre, je tirerai le fil de cette question : Comment construire un concept psychanalytique utile pour la clinique ? Cette question s’inscrit dans la présentation du module consacré au séminaire théorique, L’os de la clinique.
Dans son premier séminaire, Les écrits techniques de Freud, en 1953-1954, Lacan parle de l’interprétation : ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas. Citant un article de M. Little, il insiste sur ce qui fait obstacle à la rencontre clinique : l’intervention d’ego à ego, d’égal à égal où prime la projection imaginaire. Lacan précise qu’il faut « dans les interprétations de la défense » toujours un troisième terme.  Autrement dit, comment ne pas être en miroir avec le patient reçu, comment ne pas opérer à partir de la « somme de ses préjugés » ?
H. Castanet
Module 3: Élucidation des pratiques

Le fil rouge proposé : Comment présenter la problématique d’un ou d’une patiente à d’autres qui ne le connaissent pas ? Telle est une des questions que pose le module d’élucidation de cas de la Section clinique d’Aix-Marseille. La construction en analyse était, chez Freud, à la charge de l’analyste. Pour Lacan elle est plutôt le fait du patient. Toutefois, lorsqu’il s’agit pour le praticien de se repérer, il doit lui aussi effectuer une synthèse du cas. Si le repérage de la forclusion est toujours pertinent, la pluralisation des noms-du-père met moins en avant le diagnostic que le rapport de chacun avec la jouissance, au « un par un ».Nous converserons de ces points et d’autres encore le 18 octobre.

S. Perazzi

Inscriptions : section.clinique.uforca13@gmail.com.

Horaires: 20h30-22h30

Toutes les infos sur la session 2022, c’est ICI
Les vidéos des enseignants à propos du thème « l’os de la clinique », c’est par


Catégories :Le Blog SC, Session 2022

%d blogueurs aiment cette page :