ECF. J51 « La norme mâle »

Les 51e Journées de l’École de la Cause freudienne se tiendront les 20 et 21 novembre 2021 en visioconférence. Elles sont placées sous la direction de Damien Guyonnet et Aurélie Pfauwadel. Découvrez l’affiche, et l’argument, les liens vers les inscriptions, le blog des J51 ci-dessous.

Retrouvez les J51 sur les réseaux sociaux: Facebook des Journées et  Twitter

Le blog des J51, c’est par ICI

La bibliographie, c’est par LA

S’inscrire aux J51

Argument
par Damien Guyonnet et Aurélie Pfauwadel

LA FIN DE LA NORME MÂLE ?
De la révolte spontanée du mouvement #MeToo, aux nouveaux champs d’études universitaires qui déconstruisent « l’identité normative » de l’humain universel (y décelant « l’hégémonie masculine, blanche, hétérosexuelle »), les attaques frontales contre « la norme mâle » se sont emparées de l’espace et du débat publics. Cette insurrection fait signe de l’insupportable qu’inspire désormais le patriarcat. Notons que Lacan avait fait résonner, dès 1972, que le « normal » était avant tout « norme mâle 1 ». Sommes-nous en train de voir s’achever sous nos yeux l’agonie de l’ordre patriarcal et phallique, dont Lacan diagnostiquait déjà le déclin en 1938 2 ?
AU-DELÀ
Cette norme mâle correspond à ce que la psychanalyse a articulé comme Loi du complexe d’Oedipe et Lacan épinglé comme Nom-du-Père, opérateur de la normalisation du désir du sujet par l’effet de la castration. Mais suivant le fil de la jouissance qui déborde toutes normes, Lacan eut tôt fait de passer au-delà de la fiction œdipienne dont l’interdit s’efforce de recouvrir l’impossible lié à ce qui, dans la sexualité, fait « trou dans le réel 3 ».
PLURALISATION
Si le Nom-du-Père est au principe de l’ordre et de la norme pour un sujet, on saisit mieux pourquoi Lacan en vient à pluraliser les Noms-du-Père : il existe une variété de modes de traitement de la jouissance et de nouages borroméens. Ladite « normalité » est purement relative à la façon dont chaque sujet se défend contre le réel, par son recours aux discours établis ou par ses inventions propres. On assiste ainsi dans la modernité à une « moindre effectivité » de la norme mâle et à une « pluralisation des S1 » qui va jusqu’à « leur pulvérisation 4 ».
LEVÉE DU VOILE….Lire la suite

1. Lacan J., « L’Étourdit », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 479.
2. Lacan J., « Les complexes familiaux dans la formation de l’individu », Autres écrits, op. cit., p. 60.
3. Lacan J., « Préface à L’éveil du printemps », Autres écrits, op. cit., p. 562.
4. Miller J.-A., « L’orientation lacanienne. Le désenchantement de la psychanalyse » [2001-02], enseignement prononcé dans le cadre du département de psychanalyse de l’université Paris VIII, cours du 22 mai 2002, inédit.

Et si souhaitez contribuer  à la journée d’étude clinique cliquez ici

Télécharger l’argument



Catégories :ACF en MAP, L'ECF, Le Blog SC, Newsletter SC