SC 2021. Visioconférence – Formation – « Comment faire en institution avec le mal-être contemporain »

La Section clinique d’Aix-Marseille propose une formation à l’attention des professionnels de la santé et du social, autour de la question: comment faire avec le mal-être contemporain dans les institutions ? Trois dates pour trois thèmes, complémentaires: Traumatisme, exclusion, passage à l’acte qui se déclineront en 3 rencontres: « ceux qui ont rencontré un réel traumatique » ( 19 mars)  « ceux qui sont en situation d’exclusion »( 16 avril), et « ceux qui passent à l’acte » (4 juin). Chaque matinée se déroulera en deux temps: une conférence théorico-clinique suivie d’un temps de pragmatique du cas en institution. Détails ci-dessous.

Télécharger le programme complet, les arguments et le bulletin d’inscription

Renseignements : Tel: 06 76 75 20 91 et  sectionclinique.aixmarseille@gmail.com

Programme: 
19 mars: « Ceux qui ont rencontré un réel traumatique« : Enseignants : Jean-Louis Morizot et Patrick Roux. Pratique clinique en institution : Frédéric Paul et Renée Adjiman

À l’origine de l’expérience analytique, le réel s’est présenté à Freud sous la forme de quelque chose d’inassimilable – le trauma psychique – qui lui a fait poser l’hypothèse d’une origine accidentelle (1). Le trauma réveillerait un événement réel du passé, le plus souvent à caractère sexuel. Mais avec les névroses de guerre (2), Freud va s’affronter à quelque chose qui va au-delà du sens sexuel. En s’appuyant sur cette clinique de l’urgence, il est amené à créer un nouveau concept : la compulsion de répétition. C’est un aspect de la pulsion qui est au-delà du principe de plaisir (3). Le sujet est confronté à des situations extrêmes et doit parfois mettre entre parenthèses la loi du désir pour sa survie… Lire la suite

16 avril: « Ceux qui sont en situation d’exclusion »: Enseignantes : Nicole Guey et Dominique Pasco. Pratique clinique en institution : Mani Sahebjam et Françoise Haccoun

Isolement, « décrochage scolaire », exclusion des institutions, rupture familiale, du travail, errance sont autant de formes que peuvent prendre les situations subjectives de déprise sociale. L’exclusion de l’Autre, n’intéresse pas seulement le discours politique ou social mais concerne la psychanalyse. Véritable malaise dans la culture, ces phénomènes mettent l’accent sur la condition de l’être parlant – toujours étranger voire exilé à lui-même. Qu’en est-il dans les institutions qui s’en chargent ? La clinique de l’errance et celle des psychoses sont corrélées et concernent autant le symptôme individuel que le symptôme social. Il s’agit de parier sur une possible adresse de la demande…. Lire la suite

4 juin: « Ceux qui passent à l’acte »: Enseignants : Hervé Castanet et Pamela King. Pratique clinique en institution : Françoise Denan et Véronique Villiers

Notre époque est marquée par un certain déclin de l’ordre symbolique. Aussi le passage par l’Autre – de l’autorité, du recours, du langage – est-il de moins en moins assuré, surtout pour les sujets les plus fragiles. Autre conséquence : les repères d’hier ont changé et la parole ne vaut pas toujours pour un acte. Quelles en sont les conséquences sur les pratiques institutionnelles ?
Les passages à l’acte de plus en plus nombreux, qu’ils soient mineurs ou graves, mettent à mal les professionnels souvent démunis face à une nouvelle clinique. Il arrive que des patients, poussés par une recherche de satisfaction immédiate ne puissent pas se saisir du cadre institutionnel proposé : ils démissionnent ou passent à l’acte… Lire la suite

Horaires: de 9h à 12h30

Tarifs:
Prise en charge par l’institution – L’ensemble de la formation : 150 € ( Marseille-Toulon-Aix) ; la demi-journée : 50 €.
À titre personnel – Les trois demi-journées : 90 €. La demi-journée : 30 €

Pour lire les textes et regarder les vidéos de la Newsletter SC, cliquez ici



Catégories :Le Blog SC, Session 2021