CEREDA. 13 février – Gap – Un bon petit diable

Notre lecture du texte de Jacques Lacan « L’homme et la femme », chapitre II du Séminaire XVIII, traite la question du phallus, agent de castration qui « châtre » la fille et le garçon dans la « rencontre réelle », le moins phi, mais aussi qui est la jouissance sexuelle, jouissance solidaire du semblant. Nous continuerons de travailler ce concept de phallus en lisant pour la prochaine séance « La signification du phallus » dans les Ecrits de J. Lacan. Cette lecture se fera en filigrane du texte de référence de Daniel Roy prononcé lors de la journée institut de l’enfant en 2019 « Quatre perspectives sur la différence sexuelle »  La notion de « crise du phallus » retiendra particulièrement notre attention.

Martine Revel psychanalyste et membre de l’Ecf nous fera entendre sa lecture du texte de J. Lacan.

Sylvie Dagnino nous présentera dans un second temps, un cas de sa pratique d’infirmière dans un CMPP.

Prochaine séance le jeudi 13 février 2020 au Centre Corto Maltese, accueil à partir de 19h00, séance 19h15-21h15.

Renseignements : 0688828699

 

 



Catégories :Groupes CEREDA

%d blogueurs aiment cette page :