Musée & Psychanalyse – 3 mars – Marseille – « Les canons de la beauté dans la Grèce antique »

En partenariat avec le Musée d’archéologie méditerranéenne (MAM), dans le cadre du cycle Représentations du corps dans la Grèce et dans l’Égypte antique, le séminaire de l’École de la Cause freudienne à Marseille propose une conversation sur le thème « Les canons de la beauté dans la Grèce antique », entre Muriel Garsson, directrice du MAM, chercheur associé au CNRS, et Hervé Castanet, professeur des universités, psychanalyste. 

Fixé vers 440 avant J.-C. par le Doryphore, œuvre du sculpteur Polyclète, le « canon grec » va pratiquement accompagner les artistes de l’époque grecque dite classique, jusqu’à nos jours dans leur quête de perfection de la représentation humaine. Mais qu’en est-il des figurations antérieures au Ve siècle avant J.-C. ? Comment interpréter entre autres, les énigmatiques idoles cycladiques en violon ? Et celles dites de Spédos, qui répondent à un modèle quasi mathématique ? Peut-on pour autant parler de proportions canoniques ? Autant d’œuvres émouvantes par leur simplicité apparente qui ont inspiré beaucoup d’artistes modernes, parmi lesquels Picasso, Giacometti, Brauner, Arp.
L’idée normative de « canon » de la beauté est-elle un concept erroné ou pertinent ? Une idée dépassée ou réaliste ? Combien de temps et sur quelles périodes l’histoire de l’art européen va-t-il suivre ces canons ? Quand, et à partir de quoi va s’opérer la fracture ?

Infos pratiques

Samedi 3 mars 2018, 16h30
Atelier d’archéologie – Musée d’archéologie méditerranéenne MAM.
Centre de la Vieille Charité
2 rue de la Charité, Marseille 2e
Tarif : 6 €. Achat et retrait des billets au guichet du musée.
Informations : 06 03 50 70 20

Réservation par mail : lescanonsdelabeaute3mars@gmail.com

En savoir plus sur le MAM.

Une rencontre coordonnée par Renée Adjiman.

 



Catégories :à côté