CEREDA. 3 janvier – Gap – Un bon petit diable

Après l’étude du passage à l’acte de « la jeune homosexuelle » de Freud, nous poursuivrons notre recherche sur ce qui, après l’enfance, fait symptôme tant dans le lien social que dans le rapport au corps : comment se débrouille-t-on de la rencontre avec l’Autre sexe et comment construit-on de nouveaux arrangements entre la langue et le corps pour se faire un corps, dans ce « moment critique où s’opère une disjonction entre l’Autre du symbolique, de l’autorité, et l’Autre du corps, entre le lieu où ça se dit et le lieu où ça se jouit », comme le formule Daniel Roy dans « La jeunesse des ados », in Hebdo blog n°65 (mars 2016). Nous étudierons ce texte ainsi que « Fugues et errances », de Philippe Lacadée (L’éveil et l’exil, Editions Cécile Defaut, 2007). Puis Marie Jamois, psychologue clinicienne, nous présentera un cas de sa pratique.

Isabelle Fragiacomo

Prochaine réunion
Mardi 3 janvier à 19h15 (accueil à partir de 19h).
Contact : ceredabonpetitdiable@free.fr



Catégories :Groupes CEREDA