CEREDA. 10 février – Gap – Un bon petit diable

Cette séance sera centrée autour de la lecture du « Monologue de l’apparole » (J.-A. Miller), en présence de Jacques Ruff, extime du groupe de travail, psychanalyste (Gap), membre de l’ECF. 

Lors de notre précédente séance de travail de janvier, notre invitée Nicole Magallon, psychologue, membre de l’ACF MAP, nous a permis de faire un pas de plus dans notre lecture du rêve de la petite Anna du Séminaire VI de Lacan (La Martinière/Champ freudien), notamment autour des concepts de processus primaire et secondaire. Nos échanges sur la question de l’hallucination comme satisfaction (p. 83) et relevant du signifiant (la série d’Anna) ont fait levier pour travailler à nouveau le graphe et le texte de référence de Jacques-Alain Miller, dont sa dernière initiative : « Critiquer l’hallucination » (in « Interpréter l’enfant », à lire sur le site de la prochaine Journée de l’IE).

S’ouvre ainsi le second thème de travail du groupe jusqu’en juin et c’est dans cette perspective que nous invitons notre extime, Jacques Ruff, membre de l’ECF, psychanalyste à Gap, pour notre séance de février, avec, en lecture, le texte de J.-A. Miller : « Le monologue de l’apparole » (Revue de la Cause freudienne, n° 34), en référence avec le texte de Laurent Dupont, « La limite et la butée », à lire sur le site de la Journée de l’IE.

Nous demandons à chaque membre de travailler une question à l’avance pour en débattre avec Jacques Ruff lors de sa venue. Un cas clinique sera présenté dans le second temps de la séance de travail.

Elsa Lamberty

Prochaine réunion :
Mardi 10 février à 19H15 (accueil à 19h).
Contact : ceredabonpetitdiable@free.fr



Catégories :Groupes CEREDA